Aller au contenu

2 Avenue Hassan II ( ex Albert Sarrault ) - BP : 816 Dakar Sénégal

Dakar - Sénégal

+221 33 822 34 71

09H:00 – 17H:00

Accueil » Des rapports de l’ONU sur le développement durable s’appuient sur les statistiques du tourisme

Des rapports de l’ONU sur le développement durable s’appuient sur les statistiques du tourisme

Un bilan mondial, établi par l’Organisation des Nations Unies, des progrès pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) fait ressortir clairement le rôle important que doit jouer le tourisme dans la réalisation de cet ambitieux programme porteur de changement.

 

Rendus publics au forum politique de haut niveau pour le développement durable, qui se tient cette année sur le thème « reconstruire en mieux » après la pandémie, les rapports de l’ONU s’appuient sur les travaux statistiques de l’OMT pour suivre le rôle joué par le tourisme comme vecteur de progrès effectif pour l’humanité et pour la planète. Plus précisément, le rapport du Secrétaire général de l’ONU faisant le point sur les objectifs de développement durable, assorti d’une annexe statistique, viendra éclairer les délibérations du forum politique de haut niveau. En complément, un rapport élargi sur les objectifs de développement durable à l’intention du grand public donne un aperçu général de la totalité des 17 ODD, avec des infographies, dont des infographies illustrant l’importance du tourisme.  

 

Élaborés en collaboration avec l’ensemble du système statistique des Nations Unies, les rapports et leurs données les plus récentes disponibles montrent le besoin d’agir pour accélérer la réalisation des ODD et intensifier les efforts nationaux de mesure, notamment pour le secteur du tourisme.

Comme démontré à la section sur l’ODD 8 (« Travail décent et croissance économique »), le tourisme, levier majeur du développement, a été l’un des secteurs économiques les plus touchés par la pandémie de COVID-19, sachant qu’entre 2019 et 2020, la part du tourisme dans le PIB mondial a diminué de près de la moitié, avec de vastes répercussions sur l’emploi, les entreprises locales et les efforts de conservation.

 

En ce qui concerne l’ODD 12 (« Production et consommation responsables »), les statistiques de l’OMT mettent en évidence l’importance des efforts, à l’échelon national, de mise en place d’instruments normalisés comme les comptes satellites du tourisme (CST) et le Système de comptabilité environnementale et économique (SCEE). L’un et l’autre sous-tendent le Cadre statistique de mesure de la durabilité du tourisme établi sous l’impulsion de l’OMT, qui porte sur les impacts sociaux, économiques et environnementaux du tourisme et les facteurs dont il dépend, aux niveaux national et infranational. Ces outils soulignent également l’importance de la collaboration multipartite promue par le biais du programme tourisme durable du réseau One Planet.  

 

Alors que les pays s’efforcent de reconstruire en mieux et cherchent à bâtir un tourisme plus durable et plus résilient, divers cadres directeurs donnent acte de la nécessité de ces instruments de mesure pour guider l’action et contribuer à une élaboration des politiques davantage fondée sur des données factuelles. Aux niveaux international et régional, on peut citer par exemple les Recommandations de l’OMT pour la transition vers une économie verte des voyages et du tourisme et le Cadre d’AlUla pour un développement communautaire inclusif grâce au tourisme, tous deux accueillis favorablement et entérinés par le G20, la résolution du Parlement européen sur l’établissement d’une stratégie de tourisme durable, le Cadre de politiques du Pacifique en faveur du tourisme durable, les résolutions de l’Assemblée générale de l’OMT et les décisions de la Commission de statistique de l’ONU.

 

Source : World Tourism Organization

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.